CY Cergy Paris 172Blanc

KONTA Cheikh
31 août 2023
Mémoire M1
Avec la nouvelle loi d’accélération des énergies renouvelables, une évaluation du gisement potentiel photovoltaïque des parkings en région Centre-Val de Loire a été réalisée. Les processus de tri appliqués sur la base de la définition de niveaux d’enjeu révèlent que cette région dispose d’un potentiel de 785 parkings mobilisables pour une puissance installable de 807,80 MWc. Par ailleurs, la production d’électricité est estimée à 569 GWh/m².an. Au niveau de l’étude de cas, les scénarios d’injection de la production d’énergie sur le réseau électrique existant se confrontent à la capacité restante des postes sources. Il faudrait en effet accueillir une puissance totale de 1463,92 KW alors que la capacité totale restante des trois postes sources retenus est de 1667 KW. Le poste source le plus proche n’ayant pas forcément la capacité la plus importante, les injections devront être distribuées sur d’autres postes sans une prise en compte des distances de raccordement.
AYEMON Loïc Emmanuel
31 août 2023
Mémoire M1
La FDE 80 est l’Autorité Organisatrice de Distribution d’Energie dans le département de la Somme. Elle est donc compétente en matière de Distribution Publique d’Electricité, de Gaz mais aussi de transition énergétique (achat ou production d’énergie renouvelable). Elle est aussi compétente en matière de travaux, non seulement sur les réseaux électriques, mais également, les réseaux d’Eclairage Public, les Infrastructures d’Accueil Souterrain de Communications Electroniques et depuis peu, les dispositifs de vidéoprotection. La gestion de toutes ces opérations, dans les communes adhérentes, passe donc par un grand volume de données, dont le géoréférencement, notamment en matière de réseaux enterrés. Néanmoins, plusieurs problèmes, au niveau de la production des données, (par les prestataires) réduisent la qualité de celles-ci. Notre mémoire interroge donc, aussi bien en interne qu'en externe, les causes de ces problème avec la compétence vidéoprotection, comme objet.
BA Mouhamadou
31 août 2023
Mémoire M1
EDF
Les plateformes aéroportuaires, en France, sont souvent confrontées à un double problématique : 1) accomplir leur transition énergétique complète d’ici 2050 ; 2) Préserver les richesses floristiques et faunistiques de leurs délaissés de terrain dans un contexte accru d’artificialisation des sols (vs ZAN) et de besoin permanent de disponibilité foncière pour accélérer la transition énergétique par le biais d’implantation d’EnR en particulier de PV. En d’autres termes, cette étude, grâce à une approche d’analyse de données, montre que la question de la disponibilité foncière, y compris même dans de vastes terrains délaissés, est un problème charnière pour accélérer la part des PV dans la transition bas-carbone. Avec une prise en compte des contraintes écologiques et de sécurité eu-égard à l’aviation, l’étude s’est proposée d’estimer une stratégie pour décarboner nos plateformes aéroportuaires grâce à l’implantation des PV sur les terrains, coté piste, à concurrence d’usage faible.
Bittante Louise
31 août 2023
Mémoire M1
Le patrimoine archéologique est un objet géographique tant il appartient à un territoire. Le vestige archéologique est un témoignage du passé ancré dans notre présent. Il peut résister autemps, mais difficilement à l’homme et aux aléas naturels contre lesquels il n’est pas protégé. En analysant sa place dans notre quotidien, plusieurs interrogations ressortent à propos de plans qui le sauvegardent, de la gestion et de la prévention des risques naturels et du rapport entre l’homme et son environnement. Dans un contexte de changement climatique, la fréquence et l’intensité de l’aléa inondation augmentent. Les dégâts sont catastrophiques et le patrimoine culturel est en danger. Bien que la protection du patrimoine archéologique est prise en compte lors de projets d’aménagement, il n’en est rien face aux aléas naturels. Cette étude propose des solutions durables pour compléter la prévention du risque inondation et encourage les plans de sauvegarde du patrimoine.
Chaïl Mohamed-Jawad
31 août 2023
Mémoire M1
À l’aune de l’urgence climatique, la nature en ville revêt une importance primordiale. Elle est l’une des préoccupations majeures des villes contemporaines et est également devenue une préoccupation politique importante. Nous savons que l’urbanisation impacte fortement l’environnement ; la nature en ville s’avère être une solution à ce mal. En effet, la présence de la nature en ville favorise le bien-être physique et mental. De plus, elle a un impact positif sur l’environnement en régulant le climat local, en atténuant les îlots de chaleur urbains et en améliorant la qualité de l’air. Toutefois, pour enrayer le processus de changement climatique, il faut développer une stratégie de nature en ville pour se donner les moyens de lutter contre. Alors, repenser la ville par le prisme de la nature devient une nécessité et un devoir pour endiguer ce dérèglement climatique pour continuer de vivre dans un environnement urbain agréable.
Romain Aurore
31 août 2023
Mémoire M1
Dans un monde en constant mouvement, les données géographiques ne cessent d'évoluer, entrainant la recherche et le développement d'outils de plus en plus performants et optimaux. De par les données qu'elle utilise, la géomatique dans son ensemble est un domaine qui tend vers le futur et les nouvelles améliorations. Pour des métiers de premiers secours comme les sapeurs-pompiers il y a un véritable enjeu à être capable de suivre le rythme des évolutions des données de manière à être rapide et efficace quand les biens et la vie de personnes sont compromises. Alors que les applications de localisations comme Google Maps et Wazes ont démocratisé l'abandon des cartes papiers et que depuis 2015, le gouvernement a décidé de mutualiser les Systèmes d'Informations avec le logiciel NexSIS. Nous essayerons de comprendre quel est la place des SIG dans cette transition vers le futur et comment elle s'organise.
Vidali Armel
31 août 2023
Mémoire M1
"Dans le cadre de la transformation numérique de l’armée de terre, la quantité de données produite augmente de pair avec les besoins d’outils de traitements et de visualisation. La contrainte de sécurité, le nombre important de personnels et leur dispersion géographique rend complexe l’identification du besoin et l’adaptation d’outils de traitement complexes au plus grand nombre. Le besoin de traitement de données se retrouve dans un large panel de métier, y compris non techniques, et nécessite donc d’adapter les outils pour être accessibles au plus grand nombre. Ce travail vise donc à cerner la stratégie à mettre en place pour permettre le déploiement d’outils de traitement de données accessible à des non-spécialistes en prenant en compte les contraintes de grandes organisations sécurisées."
Maclean Samuel
31 août 2023
Mémoire M1
"Il est indispensable pour une commune de disposer d’espaces verts. Cette réalité répond à des enjeux sur le plan environnemental, social et politique. Les élus leur incombent des fonctions pour la faune et la flore (corridors écologiques ou réserves de biodiversité), mais également sociale avec une action sur la santé (mentale, physique et sociale). Cette dualité dans les fonctions se retrouve finalement dans une gestion et un aménagement adapté. L’équilibre dans les fonctions se veut arbitraire selon les enjeux de l’espace vert. Connaitre la fréquentation du site est pour le gestionnaire essentiel. À partir de cette donnée il gère l’espace. Cependant, la méthode quantitative ne permet pas d’appréhender et de comprendre la fréquentation dans toutes ses dimensions. Néanmoins, la compréhension de la fréquentation et des comportements qui y sont associés sont indéniablement complémentaires aux entrées et sorties. Le but est de démontrer l’apport d’un volet qualitatif à ce type d’étude."
Anaïs Allioux
18 octobre 2022
Mémoire M2
La zone la gendarmerie nationale est un territoire qui est principalement caractérisé comme étant un espace périurbain et rural. Le régime de la police d’État permet de faire la séparation entre la zone gendarmerie nationale et la zone police nationale. Cependant, une étude de caractérisation précise de la zone gendarmerie nationale n’a pas encore été réalisée dans la sous-direction de l’organisation et des effectifs. Il est alors essentiel d’analyser le territoire de la gendarmerie nationale afin de trouver des critères la caractérisant et la distinguant de la zone police nationale. Un questionnaire a été mis en place afin de définir les thématiques fréquemment abordées au sein de la sous-direction de l’organisation et des effectifs. L’étude étant menée sur un temps restreint, il a été décidé d’effectuer une analyse sur une thématique unique, la démographie. La création d’un observatoire des territoires est devenue nécessaire au sein de la sous-direction, afin de ...
Kiryenko Nina
18 octobre 2022
Mémoire M2
Cette étude, réalisée dans le cadre d’une année d’alternance à l’Etablissement Public Foncier d’Île-de-France (EPFIF), porte sur le risque que représente l’objectif « Zéro Artificialisation Nette » (ZAN) fixé dans la loi Climat et Résilience d’août 2021. Ce mémoire fait état des enjeux écologiques et sociaux-économiques de la lutte contre l’artificialisation des sols, de ses leviers techniques, réglementaires ou encore fiscaux mais aussi des impacts de l’objectif ZAN sur le modèle d’aménagement et les modes de vie. Ce mémoire se penche sur la position de l’EPFIF par rapport à l’objectif ZAN : en tant qu’acteur majeur de l’aménagement en Île-de-France il doit contribuer aux efforts collectifs de réduction de la consommation d’espace tout en menant des actions en faveur de la production de logements. Cette étude montre en quoi la traduction réglementaire de l’objectif ZAN constitue un risque pour les projets, notamment de logement, sur les fonciers de l’EPFIF. Elle ...

Nous trouver

  • CY Cergy Paris Université, UFR lettres et sciences humaines, Département de géographie
  • Les Chênes 2, 33 boulevard du Port, 95011, Cergy-Pontoise Cedex
  • Bureau 104 - 01 34 25 64 33
  • Formulaire de contact