CY Cergy Paris 172Blanc

Fintrini Thomas
25 août 2021
Mémoire M1
"Au sein de ce mémoire, nous nous intéressons aux données utilisées par les opérateurs de transports. Ces données connaissent une multitude d’enjeux dans le domaine des transports. Leur exploitation représente un réel atout stratégique face à la concurrence qui s’introduit peu à peu dans le domaine des transports publics. Nous nous demandons comment le traitement et l’exploitation des données permettent d’optimiser la production de l’activité Géomatique . Ce travail se base sur un ensemble de ressources académiques mais également sur une enquête sous forme de questionnaire et des entretiens avec des professionnels de ce domaine d’étude ainsi que des ressources internes à l’entreprise. Ces ressources nous permettent de faire un état des lieux des connaissances sur le domaine. L’optimisation est recherchée par l’ensemble des entreprises. La mise en place de solution de traitement de données volumineuses est un des moyens possibles afin de réaliser des gains de productivité Il existe une multitude de solutions, qui peuvent aussi bien être mise en place afin ...
Thoméré Aymeric
25 août 2021
Mémoire M1
Le but de cette étude est d’illustrer les diverses problématiques, enjeux, attentes des acteurs sur la mutualisation de données au format Plan Corps de Rue Simplifié (PCRS) qui émergent depuis la parution de la loi anti-endommagement de 2012. Ce décret a provoqué une révolution dans les pratiques cartographiques et l’exigence de précision sur les réseaux sensibles et non-sensibles. Le décret a permis de mettre en place une amélioration drastique de la précision des réseaux en poussant les entités gestionnaires de réseaux à se réorganiser en interne. Un autre aspect qui est évoqué dans le décret est le meilleur levé à grande échelle : le Plan Corps de Rue Simplifié. Ce fond de plan doit permettre de faciliter les échanges entre les différentes entités ayant un intérêt à l’utiliser. Ce mémoire se base sur dix entretiens menés auprès d’acteurs de différentes entités et de regards changeants sur la mutualisation de données ...
Biteau Clémence
25 août 2021
Mémoire M1
Ce mémoire porte sur l’intérêt de cartographier les zones humides pour aménager le territoire à l’échelle locale, et la manière dont leur représentation géographique, dans un SIG, serait la plus optimale. Cette étude s’appuie sur la cartographie des enveloppes d’alerte zones humides de la DRIEAT (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement, de l’Aménagement et des Transports d’Ile-de-France). Ce travail de mémoire s’est premièrement basé sur des recherches concernant les zones humides en général ainsi que leur place dans l’aménagement du territoire. Des manipulations SIG ont aussi été réalisées dans le but de mettre en place une gestion et une représentation hiérarchisées et harmonisées des données de zones humides de différentes provenances, dont l’objectif est de préciser la cartographie existante. Des entretiens réalisés avec un bureau d’études et un service développement urbain d’une commune ont aidé à la compréhension de l’utilisation du zonage des milieux humides dans les PLU notamment et ...
Hafiane Mohammed Sami
25 août 2021
Mémoire M1
"L’activité des villes aujourd'hui est de plus en plus liée au bon fonctionnement des réseaux techniques. Il est donc important d’assurer la sécurité de ces ouvrages, notamment lors des travaux. C’est dans cette optique, que la réforme anti-endommagement DT-DICT a vu le jour. Cette réforme a placé la cartographie au centre de son activité. Elle a pour objectif d’élaborer un fond de plan topographique à grande échelle (PCRS) au niveau national, développé en partenariat entre les différentes parties prenantes : collectivités locales, gestionnaires de réseaux, opérateurs de télécommunications, etc. La question se pose sur la capacité de ces derniers à maintenir une cohérence globale, malgré leur diversité, afin de mener ce projet au long cours. A l’aide d’une série d’entretiens basés sur une méthodologie qualitative, cette problématique a été étudiée à une double échelle : au niveau inter organisationnel au sein de GRDF et à l’échelle intra organisationnelle au niveau national. La première partie abordera la place qu’occupe les SIG ...
Marquès Thomas
25 août 2021
Mémoire M1
L’automobile s’est développée, offrant toujours plus de fiabilité et de performance à ses utilisateurs. La sévérité et les contraintes des infrastructures routières obligent les constructeurs à garantir sa fiabilité et sa durabilité. Pour se faire, les véhicules sont testés lors de cycles de validation où sont reproduits les usages des clients. Ces tests sont réalisés sur des pistes d’essais sur lesquelles sont reproduits les infrastructures et les incidentels du réseau routier. Aujourd’hui les véhicules collectent et génèrent des données relatives à leur utilisation. La géomatique permet de traiter, d’enrichir et d’utiliser ces données pour que les cycles de validation et les pistes d’essais collent au plus près de la réalité des usages des clients et du réseau routier. Les données géographiques collectées par le CAN du véhicule permettent de localiser et de corréler les usages aux infrastructures. De plus, grâce à des roulages effectués sur le réseau à l’aide de ...
Poignonec Nathan
25 août 2021
Mémoire M1
"Ce mémoire, poursuit les précédents objectifs du service géomarketing d’Adrexo et la recherche d’un système isochrone plus efficace que celui déjà en place. Cela, dans plusieurs buts. C’est à dire, à la fois perfectionner notre procédé, tout en contribuant à améliorer d’autres processus. Ceci est notamment rendu possible par un repositionnement de nos centroïdes, à travers de nombreuses étapes, qui seront décrites plus en profondeurs." (mémoire confidentiel)
Patry Guilhem
01 juillet 2020
Mémoire M2
Cette recherche a pour but d’élargir la compréhension que l’on a des usages relatifs à l’élaboration et à la publication des atlas de la biodiversité métropolitaine. Initialement réservés à la sphère scientifique et réalisés par des naturalistes ou des biologistes, les inventaires naturalistes connaissent un engouement récent de la part des acteurs publics, dont les collectivités locales et les EPCI. Cela est notamment le cas de la métropole du Grand Paris qui s’est lancée en 2016 dans la construction de son propre atlas. Au regard de la réalité très artificialisée, urbaine et dense de son territoire, on peut se demander pourquoi cette institution territoriale, qui a émergé dans le contexte administratif francilien en 2016, entreprend d’établir le diagnostic des milieux urbains et de la biodiversité particulière qui prennent place sur son périmètre institutionnel. L’analyse développée ici fait un pas de côté pour appréhender les apports et les usages des atlas de ...
Bruneau Bastien
01 juillet 2020
Mémoire M2
De nombreux Français n’ont pas encore accès au très haut débit, et cela, même après l'amorçage du Plan France Très Haut Débit (PFTHD) en avril 2013 faisant coopérer opérateurs privés, collectivités locales et gouvernement pour couvrir l’intégralité de l'hexagone en très haut débit d'ici 2025. Pourtant, malgré le retard qui se profile à l’horizon, le secteur de la fibre optique français est en vogue. La forte demande en raccordement et les délais imposés par le gouvernement ont précipité la création de nouveaux emplois et d’entreprises au service du déploiement de la fibre optique. C’est dans ce cadre que le cabinet d’étude LumiTHD à vue le jour en 2014 en proposant une solution d'automatisation et d'industrialisation des études de routage optique grâce à sa plateforme Schift. L'objectif de cette étude est d’observer à travers Schift si l’industrialisation ...
Abdi Mohamed Abdillahi
01 juillet 2020
Mémoire M2
Le transport ferroviaire fret en France est caractérisé par sa séparation en deux, d’un côté le gestionnaire d'infrastructure et de l’autre côté l’exploitant. Cette séparation en deux de l’activité ferroviaire de fret a été lancée en France et même en Europe en 1997. Toutefois, le fret ferroviaire est un milieu fortement réglementé en raison de ses enjeux. Plusieurs règles, comme celle établie par l'établissement public de sécurité ferroviaire sur la réglementation selon laquelle un train doit rencontrer un détecteur de boîtes chaudes tous les 250 kms, ont été mises en place. Les détecteurs de boîtes chaudes permettent de mesurer la température des essieux des trains et alerter, dans le cas où la température des essieux dépasse 60°C, les acteurs en charge du réseau ferré. Afin d’appliquer cette règle, Fret SNCF, filiale du groupe SNCF dans le fret ferroviaire, a mis en place des applications SIG permettant de vérifier cette règle et d’autres règles comme celle de l’accessibilité des trains en ...
Maitrepierre Amélie
01 juillet 2020
Mémoire M2
Face à la recrudescence des risques et des menaces, la sécurité civile représente une multitude d’acteurs et d’outils. Autrefois sous format papier, les cartographies numériques d’aujourd’hui se sont ainsi imposées au sein de ces organisations. Utilisées tant en planification qu’en gestion, elles permettent une meilleure appréhension du terrain ou de la situation et facilitent la transmission d’informations aux autorités. Toutefois, leur prise en main par des non-géomaticiens n’est pas forcement intuitive, et sans positionnement de la hiérarchie, elles apparaissent souvent comme sous-utilisées. En permettant donc aux systèmes de s’interconnecter, il serait plus facile pour les différentes entités de partager des données. Cela renforcerait la qualité des informations échangées et soulagerait les agents des Préfectures. Des pistes techniques sont d’ailleurs en cours de réflexion pour tendre vers de l’interopérabilité mais des freins organisationnels résistent encore. (mémoire confidentiel)

Nous trouver

  • CY Cergy Paris Université, UFR lettres et sciences humaines, Département de géographie
  • Les Chênes 2, 33 boulevard du Port, 95011, Cergy-Pontoise Cedex
  • Bureau 104 - 01 34 25 64 33
  • Formulaire de contact