CY Cergy Paris 172Blanc

Id
238
L'identification du foncier mutable dans les tissus urbains denses des futurs quartiers de gare du Grand Paris Express des Hauts-de-Seine
Barouche Jade
25 août 2021
Mémoire M1
« Construire la ville sur la ville », voilà l’une des orientations énoncées par le dernier SDRIF approuvé en 2013. Elle renvoie notamment à des objectifs de densification, de limitation de l’étalement urbain, mais aussi à la volonté d’offrir un cadre de vie plus qualitatif et durable. On cherchera alors, plus qu’à densifier, à intensifier des morceaux de villes dans le but d’opérer un rééquilibrage à une échelle multiscalaire.
Mais où favoriser cette intensité urbaine et comment la mettre en place ? Dans le cadre du développement du Grand Paris Express, les quartiers de gare en projet représentent des opportunités à la transformation et au renouvellement urbain, grâce à un dynamisme insufflé par une accessibilité accrue et un regain d’intérêt pour son marché foncier.

Dans un tel contexte, renforcer la connaissance sur le foncier et ses possibilités d’évolutions, en permettant le repérage d’un potentiel encore inexploité ou du moins pas de manière efficiente, permettrait de répondre à des enjeux tant économiques, sociaux ou environnementaux, et en adéquation avec les orientations et politiques mises en place depuis près de 10 ans.
Cette étude s’inscrit donc dans un projet plus large qu’a voulu se fixer la DRIEAT du 92, et plus spécifiquement le SPAD, pour 2021, qui est de parvenir à identifier le foncier mutable au cœur du tissu urbain dense des futurs quartiers de gare du GPE, afin de répondre aux objectifs multi-échelles en matière de développement d’une offre foncière qui se veut équilibrée et durable.

Nous trouver

  • CY Cergy Paris Université, UFR lettres et sciences humaines, Département de géographie
  • Les Chênes 2, 33 boulevard du Port, 95011, Cergy-Pontoise Cedex
  • Bureau 104 - 01 34 25 64 33
  • Formulaire de contact