CY Cergy Paris 172Blanc

Id
178
"Méthodologie appliquée à l’identification et à la réduction du nombre d’inversions de branchements des réseaux d’assainissement : Le cas du Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Région de Pontoise"
Point Rémy
18 décembre 2019
Mémoire M1
Année après année, les préoccupations environnementales sont de plus en plus fortes. On parle régulièrement du réchauffement climatique et des différentes énergies que l’humanité utilise. Par rapport à l’eau, on prévoit dans les années futures une montée du niveau des océans, mais on ne parle que trop peu des rejets au milieu dit naturel des eaux issues des villes, qu’elles soient usées ou pluviales. Ce qui m’amène à en venir à l’étude que nous réalisons avec le SIARP (Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Région de Pontoise) sur les inversions de branchements des réseaux d’assainissement et donc sur des rejets d’eaux usées au milieu dit naturel. Le terme inversion de branchements provient des techniques de conception des réseaux d’assainissement puisque qu’il en existe deux types : un pour les eaux usées (toilettes, etc) et un pour les pluviales (eaux de toitures, etc). Cette étude est inédite puisqu’elle s’applique sur sept communes qui longent l’Oise. Les enjeux autour de cette étude sont d’identifiés les zones où le réseau d’eaux pluviales contient des eaux usées soit grâce aux interventions sur le terrain et aux Schémas Directeur d’Assainissement, soit par une quantification et une qualification de ces eaux usées, soit en réalisant des contrôles directement chez les usagers. Pour parvenir au résultat attendu, qui est le respect de la séparativité des réseaux d’assainissement, nous utilisons principalement le terrain comme première source d’informations, ce qui nous permet par la suite d’établir un tableau de données pour recenser toutes les rues qui présentent des eaux usées dans le réseau d’eaux pluviales et pour hiérarchiser les zones prioritaires d’interventions. Nous pouvons imaginer une cartographie de ces zones qui présentent un risque de déverser des eaux usées dans l’Oise. C’est donc un enjeu environnemental important qui se présente et nous, en tant que géomaticien, nous pouvons y répondre et corriger les erreurs réalisées par le passé.

Nous trouver

  • CY Cergy Paris Université, UFR lettres et sciences humaines, Département de géographie
  • Les Chênes 2, 33 boulevard du Port, 95011, Cergy-Pontoise Cedex
  • Bureau 104 - 01 34 25 64 33
  • Formulaire de contact